Se débarrasser des schémas à répétition

La thérapie des schémas a été élaborée par le psychologue Jeffrey Young. Elle permet d’expliquer pourquoi nous répétons, malgré nous, des situations qui ne nous conviennent pas. Identifier ses schémas est une chose, s’en débarrasser en est une autre…!

C’est quoi un schéma ?

Un schéma est composé d’un ensemble de croyances qui se forme dès le plus jeune âge. Ces croyances sont des informations que nous admettons pour vraies, alors qu’elles résultent parfois d’une mauvaise compréhension d’un événement, d’une mauvaise relation avec un des parents, ou les deux, etc.

Kant au 18ème siècle affirmait déjà que l’homme traitait l’information en fonction d’« a priori » qui conditionnent l’apparence du monde qui l’entoure.

Par exemple, une personne dépendante, qui n’a pas confiance en elle, surdéveloppera automatiquement des stratégies plus ou moins conscientes pour éviter d’avoir à prendre des décisions seule, ou de faire face à des situations seule. Ainsi, demander à quelqu’un de dépendant de se retrouver seule, c’est comme le placer au bord d’un précipice.

Autre exemple, une personne hypersensible aura tendance à mettre en place des mécanismes d’évitement. Elle aura souvent l’impression d’être poussée dans ses retranchements par attitude de repli. Ainsi, provoquer une réponse chez un hypersensible donnera toujours une réponse négative.

Dernier exemple, un hypersensible dépendant aura lui, tendance a surexprimer ses émotions.

Les schémas se traduisent par une grande attention qui est sélective (de notre cerveau) vis-a-vis des événements qui confirment nos échecs. Ainsi, on a souvent l’impression d’une prédiction qui se réalise : le fameux « j’avais encore raison ».

Concrètement on entend souvent les gens se plaindre sur un même schéma qui leur est propre : « je tombe sur des personnes instables », « je m’entiche des mauvaises personnes » etc.

Bref, comment se débarrasser de ces schémas ?

Voici les étapes de la thérapie des schémas :

1. D’abord évidemment il faut accepter ses schémas et les reconnaître. Nous en avons tous des différents. Cela peut être très long car cela suppose d’admettre qu’on a mal analysé plusieurs situations malgré nous

2. Faire une pause et observer

3. Accepter de traverser des émotions difficiles : observer ses propres émotions négatives passées lors de situations précises, pour les comprendre.

4. Changer d’attitude face à l’émotion négative générée, apprendre à gérer autrement le signalement d’envahissement, de détresse ou d’abandon, etc.

5. Se pardonner : personne n’est un surhomme, ni une surfemme !

6. visualisations des mots ou des scènes ayant pu être à l’origine de ces schémas pour finaliser la compréhension (sentiment d’abandon, ou relations compliquées avec un parent, les deux, humiliation, violences, ou plus graves parfois, etc. Il y a autant de causes que d’humains !)

Et voilà, vous connaissez les bases de la thérapie des schémas.

Une fois que vous arriverez à désamorcer vos schémas, vous ne vous retrouverez plus dans la situation qui vous rend triste, frustré, ou malheureux !

Évidemment se faire accompagner par un psy peut être utile, mais vous pouvez commencer à y réfléchir seul(e) !

Publié par contact@girlboss-club.fr

GIRLBOSS.fr est un espace collaboratif et d’entraide pour que vos projets puissent devenir une réalité. Toutes les ressources sont gratuites. Ce site a été fondé par une ancienne avocate en droit des affaires, pour les femmes qui souhaitent entreprendre dans un milieu encore masculin.

Laisser un commentaire

Devenir membre gratuitement

clique ici
X
%d blogueurs aiment cette page :