Quelles études faire pour créer ton entreprise ? #Teen

Comment suivre un parcours solide pour pouvoir un jour devenir entrepreneuse ?

1. La personnalité d’un créateur d’entreprise

Être entrepreneuse ce n’est pas d’abord une formation, mais plutôt une personnalité.

Voici quelques traits de personnalité ou de sentiments qu’on retrouve souvent chez les créateurs d’entreprise (naturellement ce sont des exemples de traits communs, chacun reste différent) :

  • créatif : tu as beaucoup d’idées, et tu peux avoir du mal à les mettre en ordre ;
  • hors cadre : tu n’aimes pas les règles qui n’ont pas de sens logique, et tu as du mal à rester assise 8 heures par jour sur une chaise ;
  • passionné(e): tu es « authentique » et tu n’aimes pas la demi-mesure. Un chat c’est un chat. Noir c’est noir et blanc, c’est blanc.
  • combattant(e) : déterminée, tu connais tes principes et tes valeurs. Être timide ne veut pas dire ne pas être combattant(e) ! Surtout lorsqu’on est jeune. Assumer ses idées peut arriver plus tard. L’important c’est d’en avoir.
  • différent(e) : il y a quelque chose chez toi qui te semble en décalage avec la majorité.

2. La formation

Attention aux écoles de commerce qui fleurissent de partout. Déjà, elles sont souvent chères, et surtout, en dehors des 10 premières classées, elles n’ont pas vraiment de valeur ajoutée. Tu peux consulter le classement 2020 en cliquant ici.

La meilleure solution semble de combiner un parcours en droit des affaires et un parcours dans une bonne école de commerce.

Solution 1 : tu t’inscris à la fac de droit. Tu fais une licence, puis un master en Droit des affaires. Ensuite, tu fais 1 an en Master Spécialisé (MS) dans une bonne école (par exemple, HEC propose un master spécialisé en Entrepreneuriat).

Cette solution est accessible même si tes parents ne peuvent pas financer tes études. En effet, à la fac, tu peux bénéficier de la gratuité des cours, en plus de la bourse sur critères sociaux. Tu peux en savoir davantage sur la bourse, en cliquant ici. Il y a de très bons cours et de supers enseignants à l’Université. Nous avons cette chance en France.

Il faut également savoir que si tu en as marre du droit, si tu as validé au minimum 2 ans, tu peux passer des concours pour bifurquer directement en école de commerce. Ces concours s’appellent « Passerelle » et « Tremplin » Il permettent de rentrer directement en bac + 3 ou bac + 4. Le concours Tremplin est celui à privilégier car les écoles qu’il permet d’intégrer sont meilleures que celles du concours Passerelle. D’ailleurs, si tu bifurques en école de commerce avec un concours comme celui-ci, tu peux tout à fait passer un master de droit des affaires par correspondance en parallèle. En effet, l’université LA SORBONNE (qui est une très bonne université), propose de valider un Master 1 Droit des affaires par correspondance.

Solution 2 : tu t’inscris en prépa pour passer les concours des écoles de commerce, afin d’intégrer une école du top 5 (HEC, ESSEC, ESCP, EM, EDHEC). La prépa dure deux ans. Pour s’inscrire en prépa, il faut avoir un bon dossier au lycée. L’école de commerce dure ensuite 3 ans. Pendant ces 3 années en école de commerce, tu peux compléter avec un Master en droit des affaires.

Cette solution est plus coûteuse car les prépas, et surtout les écoles, sont chères.

Solution 3 : Si tu n’aimes pas du tout les études, tu peux opter pour un parcours professionnalisant (CAP, BTS, etc.). Ces parcours peuvent permettre de créer ta propre activité ensuite. Par exemple, avec un BTS Esthétique, tu peux tout à fait ouvrir ton institut et créer ta marque.

N’hésite pas à nous écrire dans la rubrique « contact » « poser une question » dans le menu 🙂 ou en cliquant ici !

Publié par contact@girlboss-club.fr

GIRLBOSS.fr est un espace collaboratif et d’entraide pour que vos projets puissent devenir une réalité. Toutes les ressources sont gratuites. Ce site a été fondé par une ancienne avocate en droit des affaires, pour les femmes qui souhaitent entreprendre dans un milieu encore masculin.

Laisser un commentaire

X